Port de pêche de Brest

À l’ouest, c’est la Mer d’Iroise. Au sud, la Rade de Brest… C’est peut-être pour sa proximité immédiate avec la mer et les rivages variés du Nord-Finistère que la Cité du Ponant est si attractive. Mais déménager à Brest, c’est aussi rejoindre une métropole dynamique et adopter une vie sociale et associative intense.

Pour déménager à Brest et commencer une nouvelle vie, faites appel à Transports Ouest Plusss !

Brest est une ville très agréable et originale. Il y fait bon vivre et travailler et les brestois et brestoises sont accueillants. De plus, un des mérites de la métropole, et pas le moindre, est d’offrir un accès au vaste terrain de jeu qu’est le département du Finistère.

1 – Climat doux toute l’année.

Évoquons immédiatement-  avec bonne foi, pour ne plus y revenir – le sujet qui peut en fâcher certains…  vous avez deviné, non ? Contrairement aux stéréotypes, ce n’est ni à Brest ni en Bretagne que l’on trouve les cumuls de pluviométrie les plus importants en plaine, en France, mais bien sur le Pays Basque. Affichant 1100 mm de précipitations annuelles, Brest est en effet derrière Biarritz ! (Et puis de toutes façon, que serait le Finistère sans eau ?).

De plus, avec son climat océanique tempéré et le réservoir d’eau (tiède) de la Rade de Brest qui la réchauffe en hiver, Brest est une ville où il ne fait jamais vraiment froid. Et puis, avec 11°c de température moyenne sur l’année, la sous-préfecture finistérienne offre des périodes de fraîcheur estivale agréable, comme on a pu le vérifier lors de l’épisode de canicule de 2003…

Après l’été, situé à la proue d’une péninsule séparant Manche et Atlantique, le Finistère est un des premiers département à accueillir les vents d’ouest et sud-ouest qui agrémentent les week-end des marins de tous poils et des plaisanciers, en automne et hiver. Le vent fait partie de la géographie d’ici… Bref, à Brest le climat est vivant!

2 – Activités nautiques à Brest-même et aux alentours.

N’oubliez pas de vérifier les horaires des marées avant toute sortie en mer.

Avec 180 km2, la Rade de Brest est le lieu où il fait bon naviguer en sécurité toute l’année. La Rade baigne les rivages d’un bon nombre de villes et villages du Pays de Brest, parmi lesquels Plougastel-Daoulas, Logonna-Daoulas, Le Faou en Aulne maritime, jusqu’aux communes de la Presqu’île de Crozon : le Fret, Lanvéoc pour ne citer qu’elles.

Desservie par 2 fleuves, l’Élorn et l’Aulne, la Rade offre un ensemble de spots pour la voile, et les innombrables baies et pointes pimentent les conditions de régate, alors que les grèves offrent toujours des solutions de repli si on se retrouve malmené par le vent.

Pour sortir de la rade, empruntez la direction de la balise de Pennou Pell, entre la Porte des quatre-pompes (l’arsenal) et la Pointe des Espagnols. Plein ouest à travers le Goulet, le plaisancier averti trouvera un terrain de jeu plus remuant.

De plus, dotée de plusieurs amicales de plaisanciers et de clubs nautiques renommés, tel Les crocos de l’Elorn , la ville et sa rade offrent un vaste terrain de jeu pour le marin en herbe ou confirmé.

3 – Un concentré de paysages et de randonnées au grand air.

Brest permet de choisir ses randonnées à pied, à cheval, à vélo selon ses envies, et de rayonner vers l’ouest, l’est, le nord (pour le sud, il faudra prendre le bateau, le kayak ou la planche à voile…).

Les sentiers de grande randonnée GR34 et GR37 parcourent en effet le Finistère, le premier en fait le tour sur les sentiers côtiers, le second le traverse d’est en ouest, depuis la presqu’île de Crozon jusqu’au pays de Carhaix, à travers les Monts d’Arrée et le Parc Naturel Régional d’Armorique, avant de poursuivre à travers la Bretagne.

GR37 de Pentrez à Carhaix, en passant par Saint-Rivoal et Huelgoat.

GR34, élu “ GR sentier préféré des Français en 2018 “, vous donne rendez-vous avec les falaises, les dunes, le soleil et le vent.

Mais il faudra compter aussi avec les innombrables PR, les boucles des petites randonnées locales souvent très bien balisées et prises en charge par les communes, qui offrent autant de points de vue et panoramas grandioses que de cheminements à travers des petites vallées, pour découvrir en passant un incroyable patrimoine religieux des 16è, 17è et 18è siècles.

4 – Un bassin d’emploi brestois très dynamique.

Travailler à Brest : avec des résultats économiques plus soutenus que la moyenne nationale, l’employabilité se porte bien dans son ensemble : la conjoncture fut favorable en 2019 et 2020 (chiffres hors Covid), avec 35% des entreprises déclarant une hausse de chiffre d’affaires, une augmentation de 1,6% des salariés du privé, un taux de chômage de 7,4% inférieur à la moyenne nationale (Chiffres Adeupa).

Le bassin d’emploi de Brest offre de réelles opportunités, notamment pour l’emploi des cadres : selon les chiffres 2019 de l’APEC , le Pays de Brest représente 16% du marché de l’emploi cadre. C’est vrai que le Pays de Brest est un bassin de vie et d’emploi qui compte 420 000 habitants, 103 communes et 7 intercommunalités, emportés par la locomotive brestoise qui accueille le premier site français de réparation navale et la puissance de la Marine Nationale ! Mais Brest c’est aussi la capitale européenne des sciences et technologies de la mer, qui accueille l’IUEM, l’Institut Universitaire Européen de la Mer,  ou encore l’Ifremer et les industries de l’EMR (Energies marines renouvelables). De plus, Brest compte parmi ses pépites des leaders des nouvelles technologies, de l’agroalimentaire, de la finance.

Du reste, le bassin économique brestois présente moins d’inégalités sociales et de revenus que dans le reste du pays. Si les inégalités de niveaux de vie sont peu marquées dans le pays de Brest, c’est aussi peut-être parce que le territoire du nord-ouest du Finistère est composé d’intercommunalités en interaction économique.

Parce qu’ici, si on travaille souvent à Brest, on réside facilement dans les communes en périphérie, proches de la campagne et qui offrent un bon niveau de services.

C’est vrai que la ville est bien irriguée en pénétrantes et autres 4 voies à destination des automobilistes, mais son réseau de transports en commun est dense, rendant facilement accessibles de nombreuses destinations : en interne c’est le réseau Bibus , avec ses bus, son tram (et son téléphérique!). C’est encore la gare de Brest avec sa liaison cadencée vers Landerneau, autre bassin d’emploi local voisin. Vers l’est, le TGV dessert aussi bien Rennes puis Paris (3h25), que Nantes via Quimper, la préfecture. Brest, c’est également l’aéroport international (de Guipavas), qui assure de plus en plus de destinations françaises et internationales.

5 – Bien placée dans le palmarès des villes où il fait bon vivre.

On aime vivre à Brest! La plus grande ville du Finistère est régulièrement citée dans les palmarès des meilleures villes françaises, à l’exemple du classement 2020 des 50 des villes où il fait bon vivre, publié par l’association « Villes et villages où il fait bon vivre » en partenariat avec le JDD : Villages (sic) où il fait bon vivre (Top 50 + 2000 habitants)

On retrouve la cité du Ponant dans les palmarès de l’Express, par exemple le palmarès 2017 des villes où il fait bon vivre et travailler, avec cette introduction: “Il y a les villes où il fait bon vivre, celles qui offrent les meilleures opportunités d’emploi, et ce sont rarement les mêmes.” Et pourtant Brest se retrouve 2 fois citée:

  • 14è au classement des villes où il fait bon travailler,
  • et 5è au classement des villes où il fait bon vivre.

Voir l’ensemble du classement des villes françaises ici.

Autres liens :

Vous habitez le Finistère, les Côtes d’Armor ou le Morbihan et vous avez pour projet de venir vous installer à Brest? Prenez contact avec Transports Ouest Plusss (TOP) et réservez le passage de notre responsable pour une visite technique à domicile et un devis gratuit.

TOP est une entreprise de déménagement solidaire et saura organiser et prendre en charge votre déménagement.

Planifiez un déménagement en prenant rendez-vous avec notre responsable.

Nous déménageons nos clients dans le Finistère.

Coordonnées

02 98 43 45 47

ronan.charles@rubalise29.org

Horaires d’ouverture
du lundi au vendredi

8h30 – 12h30 // 14h – 18h

Transports Ouest Pluss

8 rue Jules Michelet

29200 Brest